Présentation des travaux des lauréats 2014 du Grand Prix Fondation Générale de Santé

Le 2 décembre 2014, les lauréats du Grand Prix de la Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative, en partenariat avec l’Académie des sciences, ont présenté leur travaux à l’Institut de France en présence de 150 personnes (membres de l’Académie des sciences, politiques, scientifiques, chercheurs, médecins, sages-femmes..).

fgds-199

 

  • Prix pour la recherche fondamentale : Shahragim Tajbakhsh, Directeur du département de développement et biologie des cellules souches, Institut Pasteur : les travaux du Pr Tajbakhsh et de son équipe sont parvenus à démontrer l’influence de certains facteurs génétiques dans la détermination de l’identité musculaire des cellules souches ainsi que leurs capacités régénératrices. Ses recherches ouvrent de nombreuses pistes dans des pathologies comme la myopathie. En collaboration sur un autre projet,  il a également démontré que certaines cellules souches peuvent moduler leur métabolisme et entrer dans un état de dormance, ce qui leur permet de survivre longtemps après la mort de l’organisme dans lequel elles se trouvent.
  • Prix pour la recherche clinique et translationnelle : Jérôme Larghero, Directeur du département de biothérapies cellulaires et tissulaires de l’Hôpital Saint-Louis, AP-HP et Université Paris Diderot : le Pr. Jérôme Larghero et son équipe travaillent surtout à l’élaboration de médicaments de thérapie cellulaires. Après 15 ans de recherche sur les thérapies cellulaires, il travaille  sur des approches de régénération dans le cadre de travaux d’ingénierie cellulaire et tissulaire qui associent des cellules avec des biomatériaux. Il a obtenu l’accord des autorités de santé pour lancer un essai clinique basé sur l’utilisation de cellules dérivées des cellules souches embryonnaires en association avec un biomatériau – essai réalisé avec l’équipe du Pr Philippe Ménasché, chirurgien cardiaque à l’Hôpital européen Georges-Pompidou.

 

Voir l’article du Quotidien Du Médecin - 3 décembre 2014